Book Box #8

Départs


Je veux cette Box !

Le thème du mois
« Départs »

Nouveaux, contraints, choisis, prometteurs, tragiques, provisoires, personnels, géographiques…parler de « départs », c’est prendre en compte toutes les facettes, des plus cruelles aux plus exaltantes, de ce terme. Et c’est bien pour cela qu’en ce début d’année, généralement synonyme de nouveaux horizons et de résolutions (mais ne soyez pas trop sages quand même!), My Book Box a choisi trois romans racontant des départs, entre déchirement et renouveau – sans que jamais ils n’oublient de nous raconter de belles histoires.

Le premier livre cache, derrière un titre aux accents de comptine enfantine, un drame à la fois personnel et universel, oscillant de la grâce à l’ironie, de l’espoir à la tragédie. Entre roman et témoignage (l’auteur, Fabio Geda, a recueilli l’histoire d’Enaiatollah Akbari pour écrire ce récit), Dans la mer il y a des crocodiles relate le parcours poignant d’Enaiatollah : contraint de quitter l’Afghanistan à l’âge de dix ans, il entame, seul, un périple de plusieurs milliers de kilomètres et de plusieurs années pour tenter de se construire une vie. La force de ce récit et la voix de ce jeune migrant, poignants de réalisme, de pudeur et de dignité, ne vous lâcheront pas de sitôt.

Ce n’est pas une voix, mais des centaines, qui forment le choeur des femmes de Certaines n’avaient jamais vu la mer, de Julie Otsuka, inspiré d’un fait historique : mariées sans les connaître à des Américains avant la seconde guerre mondiale, ces japonaises quittent leur pays, pleines d’espoir en cet avenir nouveau. La désillusion viendra vite : après un terrible voyage, elles se confrontent à la réalité, bien éloignée de la vie qu’elles avaient imaginée : maris fermiers qui les considèrent comme de la main d’œuvre gratuite, conditions de vie terribles, solitude… L’écriture puissante, magnifique et tragique de ce roman en fait une œuvre à part.

C’est pour repartir à zéro et démarrer une nouvelle vie que Cheryl Strayed, l’auteur de Wild, décide de partir seule à l’aventure. Dans ce récit autobiographique, elle raconte comment, à 22 ans, après la mort tragique de sa mère, un divorce douloureux, un avortement et un passage par la drogue, elle décide sur un coup de tête de se lancer dans l’aventure du Pacific Crest Trail, chemin de randonnée parcourant les plus grands sommets des États-Unis depuis la frontière du Mexique jusqu’au Canada, pour s’éloigner de son passé et de ses démons. Cette épopée fera d’elle, au bout du chemin, une autre femme.

My Book Box vous souhaite une belle année pleine de lectures…
Restez curieux !!!

Auteurs in the box

icon box image

Fabio Geda

Il est né (et vit encore) à Turin en 1972.
Éducateur et collaborateur à La Stampa, auteur de Pendant le reste du voyage, j’ai tiré sur les Indiens, c’est en entendant l’histoire d’Enaiatollah Akbari au centre culturel de Turin qu’il décide d’entreprendre à 2 voix et 4 mains l’écriture de Dans la mer il y a des crocodiles.
La moitié des droits d’auteur est d’ailleurs reversée au jeune homme.
Le roman a été traduit en 27 langues.

icon box image

Julie Otsuka

Née en 1962 d’une mère américaine et d’un père japonais,
elle est diplômée de Yale en peinture et sculpture en 1984.
Influencée par des auteurs comme Duras et Ernaux, elle se lance dans l’écriture en 2002 avec Quand l’Empereur était un dieu.
En 2012, Certaines n’avaient jamais vu la mer reçoit le PEN/ Faulkner Award et le prix Femina étranger.
Son site : www.julieotsuka.com

icon box image

Cheryl Strayed

Née en 1968, romancière et essayiste américaine,
elle a tout d’abord été publiée dans plusieurs magazines et journaux avant de connaître le succès avec Wild en 2012.
Toute son œuvre, romans comme essais, est fortement marquée par la mort précoce de sa mère. En 2015, Wild est adapté pour le cinéma par Nick Hornby ; c’est Jean-Marc Vallée qui réalise le film, dans lequel Reese Witherspoon interprète le rôle principal.

000