Book Box #43

Les pleins pouvoirs


Je veux cette Box !

Le thème du mois
« Les pleins pouvoirs »

Chercher à dominer, par ambition ou intérêt, le monde, un pays, sa famille, ses amis, ses collègues…de Machiavel à Orwell en passant par Corneille et Camus, la figure du tyran, qu’elle soit dans le cercle personnel, professionnel ou politique, a toujours inspiré écrivains et essayistes – à la fois par la richesse narrative qu’elle permet et la réflexion sur la société qu’elle induit. Et comme, vous l’avez constaté, My Book Box aime les thèmes porteurs de richesse et de réflexion, penchons-nous ce mois-ci sur « les pleins pouvoirs » !

Le premier roman de notre sélection, que nous ne sommes pas peu fiers de vous faire découvrir, a été publié par une maison d’édition tunisienne indépendante qui fait un travail remarquable : les Editions Elyzad. La sérénade d’Ibrahim Santos, écrit par Yamen Manai, nous livre dans un ton énergique et parodique une histoire aux allures de conte moderne, une réflexion sur la dictature, ses formes et ses conséquences : alors que la vie est belle et que la musique coule à flots dans la joyeuse ville de Santa Clara, un bouleversement politique va venir briser net l’harmonie et l’insouciance des habitants – qui, bien évidemment épris de liberté, ne vont pas se laisser faire…Entre conte philosophique à la Voltaire et réalisme magique à la Garcia Marquez, on vous promet un très, mais vraiment très bon, moment de lecture !

Un jour, Olivier Rolin a découvert le destin d’Alexeï Féodossevitch Vangeighem, et surtout le courrier poétique et plein d’amour, sous forme d’herbier et de devinettes, qu’il ne cessa d’envoyer à sa fille Eléonora pendant toutes ses années de détention. Car, alors que seuls comptaient pour cet homme, météorologue de métier, la course des nuages permettant de savoir si pouvaient voler les avions ou labourer les tracteurs, il est arrêté un jour de 1934 – sans jamais savoir pourquoi – par le régime stalinien. C’est cette vie tributaire d’un pouvoir aveugle et arbitraire que nous raconte Le météorologue avec en filigrane l’idée que ces histoires ne sont pas forcément ni d’un autre lieu, ni d’un autre temps.

On peut le dire : c’est toujours un bonheur d’ouvrir un titre des Editions Gallmeister ! Et ce n’est pas le troisième livre de notre sélection, Le Pouvoir du Chien de Thomas Savage, qui nous fera mentir. Cette fois, c’est dans le Montana, et dans les années 20, que nous partons. Phil et George, deux frères, gèrent ensemble l’un des plus grands ranchs de la région. Tout les oppose : George est timide et gauche tandis que Phil, rude et dominateur, règne en maître sur l’exploitation – et sur son frère. Mais le jour où George épouse Rose, une jeune femme qui vient alors s’installer avec son fils à la ferme, Phil se révèle également jaloux – et n’a plus qu’une seule idée : détruire leur vie. Mais où sont vraiment la force et la faiblesse ? À en croire ce magnifique roman, pas toujours là où l’on s’y attend…

Auteurs in the box

icon box image

Yamen Manai

Né en 1980 à Tunis, ce passionné de poésie arabe part faire des études d’ingénieur à Paris et y découvre la littérature française.

Il est l’auteur de deux autres romans (La marche de l’incertitude et L’amas ardent) publiés aux Editions Elyzad, réflexions sur la dictature, le fanatisme religieux ou l’écologie ; il a reçu plusieurs prix littéraires, dont le Prix des cinq continents de la Francophonie ou encore le Prix Alain-Fournier.

icon box image

Olivier Rolin

Né en 1947 à Boulogne-Billancourt, il passe son enfance au Sénégal puis étudie la littérature et la philosophie à Louis-Le-Grand et à l’ENS.

L’oeuvre de cet écrivain est inspiré par sa jeunesse militante et les nombreux voyages qu’il a entrepris, en particulier en Russie. Port- Soudan obtient le Prix Femina en 1994, Tigre en papier le Prix France-Culture en 2003 et Le météorologue le Prix du Style en 2014.

icon box image

Thomas Savage

Il naît en 1915 à Salt Lake City et passe une grande partie de son enfance dans un ranch du Montana.

Il part ensuite pour le Maine où il publie The Pass, le premier de ses treize romans qui auront comme décor les Rocheuses et l’Ouest américain – et dans lequel il dépeint, dans un style remarquable, les tourments et les passions humaines, ainsi que l’évolution et l’Histoire d’un pays, les Etats-Unis. Il meurt en 2003.

000